RÉVEIL SPORTIF DE ST SERNIN : site officiel du club de foot de ST SERNIN - footeo

Revue de presse

Extrait paru le 4 Mai 2007

   

LE 1ER PRIX NATIONAL COLLECTIF FOOT

Le président Escallettes et les responsables foot devant la mairie de saint Sernin
Le président Escallettes et les responsables foot devant la mairie de saint Sernin
En ce 1er mai pluvieux, la planète foot avait choisi d'investir Saint Sernin.

Saint Sernin est une toute petite commune de 422 habitants. Une commune ou depuis plus de 50 ans, on parle foot, on respire foot, on joue foot. Et le foot est tellement présent dans le village que tous les habitants s'impliquent dans l'aventure foot qu'ils aient 7 ou beaucoup plus de 77 ans.

LA CHARTE

A l'occasion de la dernière coupe du monde de foot, les jeunes joueurs se sont mis au travail pour rédiger une charte traitant de 4 points : le respect, la lutte contre la violence, contre l'incivilité, contre le racisme. Et leur travail a été distingué par les instances dirigeantes de la FFF. Ils ont même été en Allemagne assister à un match.

LA REMISE DU PRIX NATIONAL

En ce 1er mai, Saint Sernin est devenu le centre de la planète foot. Et les dirigeants sont tous venus : le président Jean Pierre Escallettes, mais aussi Jean Pierre Fage le directeur de la ligue aquitaine, Jean Yves Bondiou, le président de la LFA, Pierre Bonsirven, président de l'association nationale des présidents de district, Jackie Larroy secrétaire général du district de foot 47, Francis Martin, Joël Léonard, Roger Perron etc... et ils ont tous avec une certaine émotion participé à la cérémonie. Jérémie Comby a quant à lui impressionné par son autorité en lisant la charte devant cet aréopage de personnalités

LE DISCOURS DU PRESIDENT ESCALLETTES

"C'est ici à saint Sernin que l'on trouve l'exemple de ce qu'il convient de faire en milieu rural. L'important ce n'est pas de recruter des joueurs, c'est de les garder, de les fidéliser. Il faut accueillir les jeunes et avec ce sport leur permettre de faire l'apprentissage de la citoyenneté. Le foot a un rôle social, éducatif et culturel. Le travail des bénévoles est considérable. Le bénévolat est multiple : occasionnel -par exemple servir de taxi ou tenir la buvette, mille petites actions indispensables. Le bénévolat est aussi celui des spécialistes, des éducateurs, celui de la représentativité, des élus du district, de la ligue ou du club. Pour les uns comme pour les autres il s'agit d'un engagement volontaire désintéressé au service du sport. Et puis ne l'oublions pas le bénévolat a une valeur économique. Le nier, c'est nier la réalité. Le foot de demain sera social ou il ne sera pas, c'est l'un des socles de notre société. La violence existe dans le foot comme elle existe dans la société. Il faut relativiser les choses sur 500 000 rencontres seules 1% sont des rencontres à problème. Pour 99% d'entre elles tout se passe bien. Notre foot est convoité par les marchands, il faut réguler les flux financiers et ne pas oublier le travail de fourmi des milliers de bénévoles. Quand je me trouve ici à saint Sernin en milieu rural, dans la France profonde du foot, je suis fier. Cette fierté je vous la dois et je vous en remercie"

LES TROPHEES

Il y a eu bien sûr le plus beau celui qui a été remis au club du réveil sportif de Saint Sernin, des copies ont été remises aux différentes personnalités présentes. Mais un grand moment d'émotion a été celui où Roger Poitevin, qui occupe la fonction de président depuis plus de 40 ans, a brandit "son" trophée devant l'assistance. G FEE
sept.
09:00
LA SAUVETAT DU DROPT

CALENDRIER DES ÉQUIPES